Le Microbiote Cutané

Le Microbiote Cutané

La peau à l’instar de notre intestin abrite un écosystème ou microbiote cutané.

Il est constitué de microorganismes aussi divers que les bactéries, virus, champignons et parasites de la famille des acariens. Cette flore vit à la surface de notre revêtement cutané, au niveau de l’épiderme.

Comment se constitue le microbiote cutané ?

Dès la naissance, la peau est colonisée par des microorganismes et c’est le mode d’accouchement qui va déterminer la composition initiale du microbiote cutané du nouveau né.

Si l’accouchement se fait par voie basse, c’est le microbiote vaginal de la mère qui va participer à la constitution du microbiote cutané du nouveau-né.

Si le bébé nait par césarienne, c’est le premier contact avec la peau de la mère qui va influencer le microbiote cutané.

Ce microbiote se développe ensuite dans le temps pour abriter en moyenne 1000 milliards de bactéries et environ 1000 espèces de virus pour un microbiote normal.

Plusieurs facteurs influencent le microbiote cutané, sexe âge, la température, l’humidité, le pH de la peau, l’utilisation de produits cosmétiques, la sécrétion hormonale.

Qui peuple le microbiote cutané ?

 La flore cutanée abrite des organismes non pathogènes appelés commensaux qui vivent à la surface de notre peau en bonne intelligence avec elle sans causer de maladie.  Ils choisissent de se développer dans certaines zones de notre corps selon le degré d’humidité, le pH, la quantité de sébum, l’épaisseur de la peau. Ils choisissent l’endroit le plus favorable à leur développement. A titre d’exemple, la levure Malassezia se retrouve particulièrement dans les zones riches en sébum telle que le front, le visage, le cuir chevelu ou le haut du dos.

Parfois, à l’occasion d’une modification des conditions environnantes, certains microorganismes peuvent se développer transitoirement et donner lieu à des lésions surtout si les défenses immunitaires de l’hôte sont affaiblies. Ils se définissent comme des microorganismes opportunistes.

centre de beauté anti age à toulon

Quel est le rôle du microbiote cutané ?

Le microbiote cutané constitue avant tout un bouclier de protection contre les agents pathogènes extérieurs pour empêcher leur pénétration par effraction dans l’épiderme.

Les bactéries constituant le microbiote cutané sont également capables de synthétiser des molécules dont la toxicité permet de détruire les espèces pathogènes.

La régulation du pH cutané par son caractère acide, entretenue par les bactéries, constitue un milieu qui va s’avérer hostile au développement de certains germes pathogènes.

Prendre soin de son microbiote cutané

Le microbiote cutané est en constante évolution. La baisse de nos défenses immunitaires, des lavages trop fréquents, parfois à l’aide de cosmétiques détergents ou bien contenant de l’alcool, sont autant de facteurs qui favorisent l’agression du film hydrolipidique et de la barrière cutanée.  La pollution, le stress, le tabagisme participent également à la détérioration du microbiote cutané.

 

Prendre soin de sa peau c’est lui fournir des oligoéléments pour la construire et lui proposer une routine adaptée.

Magnésium et Silicium, constituent deux minéraux de structure indispensables à sa texture. Le Zinc corrige l’inflammation, favorise la réparation tissulaire et réduit l’oxydation. Enfin les Vitamines du groupe B participent aux réactions enzymatiques et constituent de précieux acteurs dans l’entretien de la peau.

soin anti age toulonLe laboratoire Physiosens® propose Cutan’O , réunissant dans ce complément nutriquantique la Bardane afin de réguler la sécrétion de sébum, du zinc, de la bourrache très bonne source d’Oméga 6, du cuivre aux puissantes actions anti inflammatoires, et les Vitamines du groupe B(B1, B2, B3). Ce laboratoire, partenaire du Centre de Soin et Beauté Equilibre, constitue une référence dans le domaine de la nutrithérapie. Les produits de fabrication française sont certifiés ISO 22 000 avec contrôle de qualité à chaque étape de fabrication.

 

institut de beauté à toulonEn soin cosmétique, ZO Skin Health® , dermocosmétiques mis au point par le Dr Obagi , préconise la mise en place d’une routine GSR pour Getting Skin Ready afin de nettoyer sans agresser, d’exfolier en douceur grâce aux grains très fins de sels de magnésium et d’équilibrer le pH cutané.  C’est l’étape initiale et incontournable pour donner à la peau une préparation idéale afin de recevoir ensuite les soins spécifiques.

Prendre soin de son microbiote cutané c’est retarder les signes de vieillissement en préservant le film hydrolipidique et en évitant ainsi la déshydratation cutanée,

 

Soins anti-âge à Toulon

Retrouvez plus de conseils sur Facebook et Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*