Vive les hormones du bonheur !

Vive les hormones du bonheur !

Notre ressenti du bonheur est généré par des facteurs de tout ordre, socioculturel, esthétique ou économique mais aussi biologique.

Le pouvoir de cette composante biologique sur notre humeur est considérable. La façon dont sont fabriquées nos « hormones bonheur » a été étudiée dans le domaine des neurosciences par de nombreuses équipes tant cette question est passionnante et ouvre de nombreux horizons.

Car en effet, comprendre ce qui déclenche leur production est la clé pour nous permettre d’en profiter pleinement !

Il apparait que la production de ces neurotransmetteurs jouant un rôle dans le contrôle de nos émotions serait dynamique et modifiable. La sécrétion dans notre corps varierait au gré de nos activités, de notre mode de vie, de nos rencontres.

Dopamine, sérotonine, endorphine, ocytocine, les plus connues, seraient à la manœuvre pour nous donner le sourire… ou pas !

institut de beauté à toulon

L’Ocytocine, hormone de l’amour et de l’attachement !

Cette hormone très particulière est celle de la relation soit amicale ou amoureuse, celle qui va induire l’attachement et produire en nous le sentiment de confiance. Aucun aliment ni aucun complément alimentaire n’apporte cette molécule ! C’est en passant du temps avec les personnes que l’on aime, y compris avec nos animaux de compagnie, que notre organisme, et lui seul, la fabrique!

 Notre cerveau la produit lorsque nous sommes attirés physiquement par l’autre y compris par notre petit lapin domestique ou notre chaton ! Des chercheurs de l’université de Birmingham ont montré que cette hormone aurait également une action dans les comportements sociaux, comme l’altruisme, la générosité et l’empathie !  Elle agirait aussi à l’image des amphétamines entrainant la perte de l’appétit, du sommeil et provoquerait euphorie et hyperactivité.

C’est elle qui nous envahit pendant l’acte sexuel au moment de l’orgasme. Elle est également connue pour son rôle dans l’accouchement favorisant la contraction utérine et l’expulsion du placenta, dans l’allaitement et dans l’attachement mère-enfant.

La sérotonine, hormone par excellence de la bonne humeur !

Ce neurotransmetteur agit en diminuant l’activité des neurones, en freinant leur action et en contrôlant la production des neurotransmetteurs excitateurs. Lorsque elle est présente en quantité suffisante, la sérotonine assure notre bien être, notre capacité à aborder les évènements dans un état de calme, d’apaisement et de grande stabilité émotionnelle. Elle joue un rôle dans la régulation du cycle circadien et nous permet d’avoir un sommeil réparateur. Elle joue aussi un rôle dans le contrôle de la douleur.

centre de soin renata franca toulon

Comment stimuler sa production ?

Par notre alimentation, en consommant des produits riches en tryptophane car il constitue le composant essentiel de sa fabrication. On le retrouve dans les aliments tel que la banane, amandes, avocats, betteraves, légumineuses. Les Vitamines du groupe B (B5, B6, B9 et B12) apportées par la viande, le poisson, les œufs et produits laitiers…représentent également un composant nécessaire à sa synthèse.

Par l’intermédiaire des compléments alimentaires qui contiennent par exemple du Millepertuis ou du Griffonia.

Le Millepertuis déjà connu des Grecs pour son action, agit en limitant l’élimination de la Sérotonine et en favorisant sa biodisponibilité, entrainant une amélioration de l’humeur.

Le Griffonia, plante d’Afrique de l’Ouest, a la propriété d’apporter des acides aminés précurseurs nécessaires à la fabrication de la Sérotonine.

Par des séances de luminothérapie ou en prenant régulièrement la lumière du soleil !

La Dopamine, hormone du plaisir et de la motivation !

La Dopamine assure la communication au sein de notre système nerveux et influe sur notre comportement.  C’est elle qui nous procure la sensation de plaisir par l’activation d’un système de récompense ! Elle joue sur la motivation en renforçant l’élan intérieur et accroit notre productivité et notre concentration.

Cette molécule est libérée par notre cerveau lors d’expérience que celui-ci associe au plaisir ! Elle est produite par les neurones situés dans une zone cérébrale bien précise qui est l’hypothalamus et est relâchée dans les vaisseaux sanguins.

renata franca dans le var

Comment stimuler sa production ?

En consommant des aliments riches en tyrosine, tels qu’amandes, avocats, bananes, betteraves, choux. L’origan, le romarin, les graines de citrouille ou de sésames et le curcuma sont également le bon choix pour doper la production de dopamine par l’alimentation. Les plats riches en protéine permettent d’apporter les acides aminés nécessaires tels que la tyrosine.

Les compléments alimentaires contenant de la L-tyrosine, acide aminé précurseur que notre corps utilise pour synthétiser la dopamine. Mais également les compléments alimentaires contenant par exemple des extraits de feuilles de bacopa, plante originaire de l’Inde et du sud-est de l’Asie. Des anciens écrits ayurvédiques recommandaient le bacopa pour corriger les troubles de l’attention, améliorant mémoire et capacités cognitives. Le bacopa aurait un effet neuroprotecteur sur la voie dopaminergique.

La luminothérapie ou l’exposition régulière à la lumière du jour permet d’augmenter le nombre de récepteurs à la dopamine et de créer de la Vitamine D qui active les gènes responsables de la libération de dopamine.

L‘endorphine, hormone de la récompense et du plaisir !

C’est l’abréviation de « la morphine endogène » ou opiacé naturel sécrété par le cerveau ! Cette hormone sert d’antidouleurs naturels à notre organisme en empêchant la transmission des stimuli de douleurs. C’est elle aussi qui nous donne le regain d’énergie nécessaire lorsqu’on est prêt à abandonner pendant le sport !

Elle soulage le stress et diminue la fréquence respiratoire. Elle permet d’activer le circuit du plaisir et de la récompense ! L’endorphine a également la capacité de faire diminuer l’appétit !

 Comment libérer l’endorphine ?

L’Endorphine est libérée par le cerveau lors de situation de stress psychologique ou physique et de façon plus significative pendant l’effort. Elle se fixe alors sur des récepteurs spécifiques.

En consommant du chocolat noir (c’est sa teneur en cacao qui détermine la quantité d’endorphine produite), des fraises, des oranges, des plats épicés…

Après la production d’un effort physique, la quantité d’endorphine augmente.

renata franca à toulon

Equilibrer vos « hormones bonheur » en vous est possible !

acheter physiosens à toulon

Les compléments alimentaires représentent un bon support pour aider notre organisme à rééquilibrer ces neurotransmetteurs. Sous l’effet d’un rythme de vie trépident, il est bon de soulager son cerveau par une action régulatrice de son activité.  Les produits Physiosens proposés chez Equilibre représentent une gamme innovante de compléments alimentaires au service de la santé puisque chaque produit est élaboré à partir d’un concept nutritionnel unique « physiologique ». N’hésitez pas à nous demander conseil !

Et puis écoutez de la musique, passez du temps avec les personnes que vous aimez, pratiquez du sport et des activités de relaxation tel que le yoga, profitez de la lumière du jour et du soleil (avec modération), mangez du quinoa et des céréales complètes pour augmenter le taux de sérotonine, voilà de bons réflexes pour libérer en vous les hormones du bonheur !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*